fbpx

Préparer son potager pour l’hiver

Travail de la terre dans le jardin à l'aide d'une pelle

Alors que l’hiver approche à grands pas, les dernières récoltes ont été réalisées dans votre potager ? Parfait ! Il est désormais temps d’adopter les bons réflexes afin de bien préparer votre potager bio pour l’hiver. C’est parti, on vous donne tous nos conseils pour affronter cette saison.

Étape n°1 : on nettoie le potager 

Si vous avez récolté vos derniers légumes et aromates, profitez de la fin d’année pour réaliser un grand nettoyage de votre potager ! Commencez par retirer tous les végétaux morts et désherbez les parties sur lesquelles se sont développés des adventices.
N’oubliez pas de conserver ces déchets organiques : ils pourront servir de compost et nourrir votre terre par la suite.

Étape n°2 : on aère la terre 

À cette étape, envisagez l’ampleur de la tâche à réaliser en fonction de l’état de votre sol.
Si le sol est compacté simplement en surface, un travail léger de la terre sera amplement suffisant. Si votre sol est compacté en profondeur, préférez l’utilisation d’une grelinette à celle d’une bêche. La grelinette, composée de deux manches parallèles et de dents en acier, vous permettra d’aérer la terre sans altérer la vie du sol et sa richesse. 
Quelque soit l’outil choisi, n’allez pas trop en profondeur et ne travaillez la terre que sur 15 à 20 centimètres. 

Étape 3 : on nourrit le sol 

Une fois l’étape du travail de la terre réalisée, votre sol a besoin d’être nourri pour l’hiver ! Étalez généreusement votre compost et disposez une couche de 5 à 7 centimètres. Attention : avant de le faire, n’oubliez pas de déterminer les parcelles qui n’auront pas besoin de cet apport organique, en fonction de vos prochains projets de cultures.

Répartissez le compost de manière uniforme sur le sol puis, n’hésitez pas à renouveler l’opération un mois plus tard, lorsque les différents micro-organismes présents dans le sol auront assimilé cette matière. 

Étape 4 : on passe au paillage 

La terre est désormais aérée, le sol est nourri… Débutons désormais l’étape du paillage ! Le paillage consiste à recouvrir le sol de matériaux organiques ou minéraux. L’objectif ? Protéger votre sol du froid et de la pluie durant la période hivernale. 

Rassemblez feuilles mortes, copeaux de bois, paille, foin… et étalez le tout en une couche épaisse (environ 7 centimètres). Le paillage organique se transformera en humus : n’oubliez donc pas de rajouter régulièrement quelques centimètres afin de maintenir une couche protectrice. 

Étape 5 : on pense à son prochain potager !

Et si vous profitiez de la période hivernale pour penser à vos prochains semis ? Prenez le temps d’étudier les plantes qui n’ont pas ou mal poussé cette année, afin d’identifier les causes. Une exposition non optimale ? Une mauvaise  association dans le potager ? Tâchez de comprendre ce qui n’a pas fonctionné et relancez-vous le défi l’année prochaine !

Il est également l’heure de faire le tri parmi vos graines bio et d’identifier celles que vous souhaiterez semer dès le printemps prochain. Grâce à ça, vous serez prêt à attaquer directement d’ici quelques mois ! Retrouvez toutes nos sélections de graines bio made in France.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *