fbpx

Recette d’automne : crumble de panais et légumes anciens

Recette de crumble aux légumes

Connaissez-vous bien les légumes anciens ? Souvent oubliés de nos cuisines, ils reviennent désormais au goût du jour ! Cet automne, adoptez-les dans vos assiettes grâce à notre recette de crumble de panais et légumes anciens. Allez, rendez-vous en cuisine ! 

Les ingrédients

Pour réaliser votre crumble, réunissez les ingrédients suivants :

  • 2 panais
  • 2 topinambours
  • 2 rutabagas 
  • 1 patate douce
  • 100 g de farine
  • 100 g de beurre
  • 70 g de parmesan
  • 2 cuillères à soupe de chapelure
  • Huile d’olive
  • Sel

La recette

Vous êtes prêts à passer derrière les fourneaux ? C’est parti !

  1. Commencez par éplucher tous vos légumes. 
  2. Coupez-les en petits cubes.
  3. Faites-les revenir dans une poêle durant environ 15 minutes, avec une cuillère d’huile d’olive puis salez.
  4. Pendant ce temps, préchauffez votre four à 200°C puis entamez la préparation du crumble : mélangez le beurre, la farine, le parmesan et la chapelure. 
  5. Dans un plat à gratin préalablement beurré, répartissez l’ensemble de vos légumes.
  6. Émiettez le crumble dessus et mettez au four.
  7. Laissez cuire 15 minutes en surveillant la cuisson. Lorsque le crumble est doré, sortez votre plat du four.
  8. Dégustez !

Une recette aux multiples bienfaits 

Vous ne consommez pas souvent de panais et autres légumes anciens ? Cela pourrait vite changer, grâce à leur richesse nutritionnelle ! 

Le panais

Par exemple, le panais est plein de vitamines ! Vitamines B1, B5, B6, B9… La liste est longue et vous promet un véritable shot d’énergie. Son petit secret ? Bien moins populaire que la carotte, un autre légume racine, le panais est pourtant plus riche en vitamines que sa consoeur.  

C’est également un allié minceur puisqu’il s’agit d’un légume très peu calorique (seulement 75 calories pour 100 g). Son apport important en fibres renforce par ailleurs le sentiment de satiété et facilite le transit intestinal. Vous avez besoin d’une petite cure de magnésium ? Bouilli, le panais sera idéal !

Le topinambour 

Tubercule de couleur rosée ou jaune pâle, le topinambour se révèle être un légume racine particulièrement intéressant pour la santé intestinale et pour son apport en fer. Grâce à sa richesse en inuline, en fibres et en fructanes, le topinambour aide au bon fonctionnement du transit intestinal et favorise l’équilibre de la flore intestinale ! L’inuline et ces fructanes interviendraient en outre dans la prévention de certains cancers et permettraient la diminution du mauvais cholestérol. 

Notre conseil ? Attendez quelques jours après la récolte pour consommer vos topinambours, afin d’éviter d’éventuels ballonnements. 

Le rutabaga

Voici un autre légume aux pouvoirs sous-estimés ! Issu du croisement entre un chou frisé et un navet, le rutabaga reste encore aujourd’hui mal-aimé des assiettes françaises. Il est pourtant une excellente source de vitamine C. Parfait donc pour booster ses défenses immunitaires à l’approche de l’hiver ! Sa forte teneur en antioxydants protégerait aussi de certains cancers, notamment celui du poumon. Composé à plus de 90% d’eau, le rutabaga est un aliment diurétique et peut par exemple se consommer en jus. 

Alors, qu’est-ce qu’on attend pour adopter définitivement les légumes anciens dans nos assiettes ? 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *